Sahara-Hoggar

Sahara-Hoggar

Pour bien se situer:

Premièrement, quelques cartes pour vous situer le Sahara et les régions Subsahariennes.

Un carte d'afrique nous situe le Hoggar
L’Afrique dans son ensemble
Celle de l'Alérie est encore plus précise
Carte de l’Algérie

L’Algérie est un pays du Nord  de l’Afrique.

Alors, embarquons sur le Ferry pour nous y rendre.

Tout le nord est occupé par la chaine de montagne dite de l’Atlas.

Descendons dans le sud , c’est a mon sens vers les régions les plus intéressantes.

Nous allons traverser le désert du Sahara en passant par les grands Ergs pour arriver sur les Massifs du Hoggar et des Tassili, d’anciennes régions volcaniques.

Je vous invite a suivre un périple dans ces régions au travers de quelques photos prises durant une traversée en voiture de cet endroit fabuleux qu’est le Sahara

Nous irons jusqu’à Lomé sur la cote Togolaise, afin d’y vendre une 504 Break.

Ou encore, jusqu’à Dakar au Sénégal pour y déposer un vieux Nissan Patrol qui a rendu l’âme à soixante kilomètres de notre destination dans la ville de Thiés non loin de Dakkar

Et maintenant , prenons la route !

Le Grand Erg Saharien:

Tout d’abord, pour mettre les idées en place, il faut savoir que le Sahara c’est surtout du sable.

le sahara et ses immenses dunes de sable
Dune de sable

Ensuite, vient des  traces de pas sur le sable, des formes, des ondulations.

Quelques pas sur une dune de sable
Traces de pas sur les dunes


le vent a modeler des ondulations sur le sable
Ondulations au petit matin
sculpture et modelage sur les dunes
Lignes courbes en matinée
les ondulations sur les dunes
Courbes Ondulatoires
l'Herbe à chameau ne demande pas beaucoup d'eau
Un touffe d’herbe a chameau nous indique que le sous sous-sol regorge d’eau
la chaleur du soir se ressent chez tout voyageur
Le soir arrive et l’on sent l’accablement de la chaleur
le grand erg nous propose sesDunes de sable
Des dunes et encore des dunes
le soleil tape fort en journée
Les dunes en pleine journée
les dune se terminent la ou commence les rochers
La pointe Sud du Grand Erg Saharien
mélange de sable et de roches
Résurgence de blocs de roches ferreuses surchauffées par le soleil
la caravane de bédouin se profile à l'horison
Petite caravane en fin de journée
c'est l'heure du bivouac
Bivouac en vue avec les caravaniers
pour se dégourdir les jambes
Quelques pas pour se dégourdir les jambes
quelques voitures ont laissé des traces
Traces de pneus sur une belle dune
la piste éphémère sur le sable
Traces avec un petit filtre Cokin
ondulations de sable en pleine journée
Ondulations a midi
etrange un chameau seul dans cet environnement
Hey ! Un solitaire
le vent de sable ne simplifie pas notre voyage
Avec du vent de sable c’est trés joli aussi mais déplaisant
quelques buisson poussent par endroit
Et un, et deux, et trois buissons
même ici la vitesse est limitée
J’ai honte, mais je crois que tous les gens qui l’ont vu l’ont shooter. Dans le Tanezrouft
ce soir nous bivouaqueront au pied des dunes
Pieds de Dunes le soir, bel endroit pour le bivouac
en passant on aperçoit un bivouac de motards
Un bivouac concurrent a flan de dune en milieu de matinée, les fainéants
l'herbe a chameau trouve sa vie dans le sable
Petite touffe d’herbe à chameau
les nuages sont au desus de nous
Le ciel est nuageux , mais toujours pas d’eau.
comme un coucher de soleil sur ces dunes
Le même ciel avec un petit coup de filtre Cokin
les dunes sont du plus bel effet
Toujours trés majestueuse
le déplacement du sable modifie l'environnement a chaque instant
Le vent fait déplacer les dunes et celle ci se fait ensevelir petit à petit
jeux de lumière avec les dunes
Entre ombre et lumière
ou encore ondulations et ombres
Ou lumière et ombre
la première forêt d'accacias nous apparait
Nous allons sortir de l’Erg pour nous diriger vers le sud, des bois d’acacias font leur apparition

L’Approche du Hoggar:

Alors,nous quittons les grandes étendues de sable pour nous diriger vers le sud, destination le Hoggar et sa banlieue, les Tassilis, Tamanrasset (Tam pour les intimes), Djanet.

a l'applomb de l'ermitage du père de Foucault
Massif du Hoggar vue depuis l’ermitage du Pére de Foucault le matin
coucher de soleil sur l'Assekrem
Les pics de l’Assekrem la journée, Hoggar

Avant tout, les pics sont d’anciennes cheminées de volcans. Elles datent de 30 millions d’années jusqu’à 4 millions d’année, l’érosion a fait disparaitre les cônes, il ne reste que les cheminées de basalte.


 des Touaregs bivouacs pour se reposer
Enfin une halte pour cette famille de touaregs au pied du Pic Lapperine , ancienne cheminée de volcan.

Colonnes basaltiques dites en orge typique du massif du Hoggar.

l'ermitage père de Foucault en pleine jounée
Vue du massif du Hoggar depuis l’ermitage du Père de Foucault en contre bas.
un lieu de retrouvaille , la Guelta
Une Guelta, point d’eau qui résulte de la résurgence de l’eau accumulée pendant des périodes de pluies.C’est un point ou tout le monde vient se ravitailler en eau, les hommes et les animaux.
cette Cheminee de  volcan vestige du passé
Une colonne de basalte que l’érosion na pas eut le temps d’emporter.
l'érosion fait son travail de sape
Dans le massif du Hoggar se côtoient les basaltes les grès et le sable qui est avec le vent le facteur essentiel d’une érosion au ras du sol comme ici.

Cette érosion finira par isoler les blocs supérieurs du sol qui finirons par s’écrouler, mais dans quelques années, pas tout de suite.

on pourrait se coire dans une BD
Une image du Tassili retravaillée , on pourrait croire a un dessin de BD pour Tintin et Milou.

Le Hoggar dans sa sublime


magnifque coucher de soleil sur le Hoggar
Coucher de soleil sur le massif .
le sable avance inexorablement
Dans le Tassili du Hoggar, le sable vient ensevelir les vestiges du passé géologique de la région.
Un vallée a fait son chemin a travers les blocs de roche
Une petite vallée en contre bas d’un plateau de grès peut aussi être un point moins sec et privilégier l’apparition de végétation éparse.Pour se représenter l’échelle, remarquez les traces de pistes .
la piste sepente sur le flan de la montagne
C’est cette piste a flan de pics qui nous amène vers le site de l’Ermitage du Père de Foucault.
nous ne sommes pas loins du lieu ou ont été fait les essais nucléaires
le pic Lapperine

Encore, le Pic Lapperine vu sous un autre angle.

Il se situe non loin de In Ecker ou se sont fait les essais atomiques sous terrains de la France juste avant l’indépendance.

Compteur Geyger non autorisé.

le sable poussé par le vent s'engouffre ausx sein des rochers
le sable pénètre dans tous les interstices

Un lien étroit entre la roche et le sable , comme un lien d’amour, le premier engendre le deuxième.

 

une rue de tamanrasset
Tamanrasset la sublime

Alors que nous arrivons dans la ville de Tamanrasset le soleil se couche lentement.

Finalement, nous allons passer la nuit dans un petit hôtel douillet.

Demain nous repartirons, bon pied bon oeil, en direction du Sud.

Parce que il ne faut pas oublier que notre but c’est Dakar.

 

 

6 réactions au sujet de « Sahara-Hoggar »

  1. Bonjour Jean Michel, Ces photos sont magnifiques. Je suis algérienne et je n’ai jamais vu le Sahara, mais là tu me fais faire un voyage sublime. Je vais les emmagasiner dans ma mémoire et dès que je voudrais méditer, c’est dans ces lieux que je m’imaginerai. Merci

    1. C’est moi qui te remercie pour ton commentaire qui fait chaud au coeur.
      Si l’Algérie est ton pays il faut savoir que c’est un pays magnifique ou j’ai du passé les moments les plus forts de ma vie.
      Le désert a quelque chose de magique et te remet a ta place a chaque instant.
      mais il faut savoir que la vie y est rude et que les gens y sont très accueillants

  2. Bonjour Jean Michel

    Je me presente je fait de la photo depuis peu depuis 6 mois environ, donc je suis loin d’être un pro bien evidemment.Je suis prés a suivre vos conseils j’ai un canon eos 1200D, c’est pas le top c’est sur mais bon pour debuter c’est bien je pense. Vous faites de super photos , j’adore si j’ai besoin de conseil je viendrai vous demander quelques conseil
    cordialement
    Marc

  3. tres belles photos du sahara , rien a redire photos trés nettes , super photos. Juste une petite question est ce que vous utilisez des filtre neutre pour eviter la surexposition?
    Marc Vassallo

    1. Bonjour Marc
      Et merci pour les remarques
      En fait pratiquement tout le temps j’ai un filtre polarisant afin de saturer le bleu du ciel au maximum, ce qui a aussi pour conséquence de faire ressortir les nuages quand il y en a.
      Bien entendu suivant l’heure et la position du soleil on a un ciel différent.
      Jean michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.