Tout sur la Mise Au Point (MAP)

Tout sur la Mise Au Point (MAP)

Tout élément perturbateur venant s’intercaler entre le sujet et vous, est susceptible de perturber la Mise au point Automatique.

D’autres situations peuvent vous amener à utiliser le mode Manuel. Par exemple si vous prenez une photo derrière une vitre ou sous la neige, etc…

Comment faire une mise au point en mode Manuel ?

Pour ceci, il faut avoir votre œil qui regarde dans votre viseur, comme pour prendre une photo. Et surtout positionnez le bouton qui se trouve sur votre Objectif sur la position M (Manual) ou MF (Manual Focus).

Vous allez tourner votre bague de mise au point jusqu’à ce que vous voyez votre sujet net.

Pour ceci vous pouvez le faire à l’œil (encore faut-il que votre œil n’ai pas de défaut de mise au point lui-même, port de lunettes, de lentilles)

Note : Il existe sur les appareils des molettes de réglage Dioptrique, qui vous permettent de corriger directement votre vue dans le viseur.

Donc, il semble que cette mise au point Manuelle nous semble un peu aléatoire ou demande de nombreux tests de confirmations. Heureusement, il existe quand même une aide très appréciable de la part de votre boitier, on va se servir des collimateurs d’Autofocus.

Les aides à la mise au point sur un reflex

Sur les reflex modernes, fait pour la mise au point automatique, la mise au point manuelle peut bénéficier d’un bon coup de pouce.
Chez Nikon la chose est particulièrement bien faite. Sélectionnez un collimateur, et suivez les instructions de mise au point renvoyées en bas à gauche du viseur. Vous y verrez trois symboles : >o<. Tournez la bague de mise au point dans le sens des flèches, jusqu’à ce que le rond apparaisse. Ce dernier signifie que vous êtes net sur le collimateur choisi. Facile… en théorie.
Chez Canon il y a également une assistance : le collimateur choisi devient rouge lorsque la mise au point est bonne.

L’Autofocus et son Fonctionnement

A chaque fois que vous appuyez à mi-course sur le déclencheur, votre appareil fait la mise au point.

Oui mais connaissez-vous vraiment toutes les ficelles de l’autofocus ? Je parie que non ! Voyons ensemble comment il fonctionne et comment en tirer parti au maximum !

Quelle est la fonction des différents collimateurs ?

colimateurweb
Collimateur Standard

Il existe quatre types de collimateurs.

Vous ne l’avez peut-être jamais remarqué, mais le collimateur central est en général un carré, et les collimateurs périphériques sont des rectangles. Certains sont orientés verticalement et d’autres horizontalement.

Et ceci a une très grande importance.

Le collimateur central carré représente en fait une cellule en forme de croix, qui peut ainsi faire l’autofocus quelle que soit l’orientation du sujet.

A l’inverse, les collimateurs rectangulaires ne peuvent faire la mise au point que sur des sujets orientés soit horizontalement, soit verticalement.

Mais, dans les boitiers de très haut de gamme, il existe aussi un collimateur en étoile, qui est encore plus performant.

  • Un collimateur rectangulaire vertical pourra aisément faire la mise au point sur un sujet horizontal. Il aura du mal, voire n’arrivera pas du tout à la faire sur un sujet orienté verticalement.
  • A l’inverse, un collimateur rectangulaire horizontal pourra faire la mise au point sur un sujet vertical, mais aura plus de mal sur un sujet horizontal.
  • Pour finir, un collimateur carré (dit en croix) est une espèce de combinaison des deux, et pourra aisément faire la mise au point quelle que soit l’orientation du sujet, le top quoi !
  • Avec le collimateur en étoile nous avons là un super collimateur qui lui ne se contentent pas des lignes verticales et horizontales. Lui, il est capable en plus de faire la MAP sur des angles de 45°
collimateurs-etoile-croix-ligneweb
Collimateurs d’appareils haut de gamme

Le fonctionnement des différents types de collimateurs succinctement.
C’est en fait la disposition et le nombre des capteurs qui fait toute la différence:

collimateurs-ligne-croix-etoile
Les Différents Collimateurs
 

Les Collimateurs sont en:

  1. ligne, ils comparent deux images projetées sur 2 capteurs, ils sont verticaux ou horizontaux.
  2. croix, ils utilisent 2 paires de capteurs, ils peuvent être vus comme un couple collimateur en ligne horizontal + collimateur en ligne vertical.
  3. étoile, ils utilisent 4 paires de capteurs, ils peuvent être vus comme un couple de collimateur en croix déphasés de 45°.

Nous n’irons pas plus loin dans l’explication du fonctionnement de ces collimateurs, car là n’est pas l’intérêt.

Maintenant nous savons l’essentiel sur ces derniers.

Donc,si vous voulez mieux vous rendre compte de leur aptitude, sélectionnez un collimateur soit vertical, soit horizontal, et essayez de faire une mise au point sur une arrête vive de meuble par exemple, d’une part perpendiculaire et d’autre part parallèle a ce collimateur et vous verrez comment ceux-ci réagissent.

Par conséquent, ce qui fait la performance d’un appareil reflex haut de gamme, c’est qu’ils sont munis essentiellement ou totalement de collimateurs carrés (en croix), ou en étoile et du nombre qu’ils peuvent avoir (de 3 à 61).

Alors, ce point leur permet de faire une mise au point quel que soit l’orientation du sujet.

Et la Mise au Point ( MAP )  est effectuée quand un ou plusieurs points sont allumés et fixes.

Un point vert en bas du viseur confirmera aussi que la mise au point est bonne.

Les zones de l’autofocus

Pour effectuer la mise au point, les appareils photos proposent différentes zones pour sélectionner les collimateurs.

  • Premièrement, le mode de zone AF automatique laisse l’appareil photo utiliser tous les collimateurs pour faire la mise au point.
  • Deuxièmement,le mode de zone AF du point sélectif vous permet de choisir un seul collimateur pour faire le point.
  • Troisièmement, le mode de zone AF dynamique vous permet d’utiliser plusieurs collimateurs pour une mise au point plus précise.
  • Quatrièmement, le mode de zone AF avec suivi 3D vous permet d’utiliser tous les collimateurs pour effectuer la mise au point. C’est un mode qui permet de détecter les couleurs et l’intensité de la lumière pour assurer un suivi optimal du sujet grâce au suivi 3D, notamment lors des déplacements latéraux.

Les différents modes d’autofocus :

  • Le système AF-S (S pour Single chez Nikon) ou AF-One shot (chez Canon)

La mise au point se fait une seule fois et reste en mémoire jusqu’au déclenchement final de la prise de vue. Donc pour des sujets immobiles.

  • Le système AF-A (chez Nikon) et AI Servo (chez Canon)

L’appareil effectue la mise au point tout le temps que vous maintenez le bouton de prise de vue enfoncé à mi-course.

Ce mode d’autofocus convient pour les sujets dont la distance de mise au point bouge constamment.

  • Le système AF-C (chez Nikon) ou AI-Focus (chez Canon)

Dans ce mode l’appareil bascule automatiquement de l’Autofocus (Single ou One Shot) au mode Autofocus (A ou AI Servo) si le sujet se met à bouger.

Des astuces pour réussir la mise au point

Nous pouvons lister des mesures à prendre pour être sûr de réussir la mise au point:

  • Faire le point sur une zone à fort contraste et correctement éclairée pour que les collimateurs « y voient quelque chose ».
  • Faire le point sur un détail suffisamment gros, s’il ne couvre pas tout le collimateur alors d’autres éléments voisins seront pris en compte pour faire la mise au point(MAP).
  • Utiliser un collimateur vertical sur des détails horizontaux et inversement.
  • Utiliser le mode priorité mise au point (la photo ne sera faite que si la map est OK) ou le mode priorité déclenchement tout en surveillant l’indicateur de mise au point dans le viseur.
  • Favoriser les capteurs en croix ou en étoile.
  • Utiliser un minimum de points d’AF (pas plus que la taille du sujet).
  • Eviter le mode suivi 3D, le mode AF automatique ou encore la sélection automatique de la zone: ne pas laisser l’appareil décider à votre place.
  • Et évidement, vérifier le réglage de l’autofocus.

Suite à cet article, désormais vous n’aurez plus d’excuse si vous n’avez pas fait la MAP correctement, enfin presque plus d’excuse.

Si cet article vous a plu, Partagez le ci dessous.

Merci

Une réaction au sujet de « Tout sur la Mise Au Point (MAP) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.