6 Conseils pour bien profiter de votre nouveau Reflex

6 Conseils pour bien profiter de votre nouveau Reflex

Vous venez de vous offrir un nouveau boîtier Reflex et vous aimeriez savoir par ou commencer pour faire de belles photos avec ce nouveau compagnon.

Alors suivez mes conseils et tout vous paraîtra limpide.

1) Lisez la Notice

lis le manuel du reflex
Lis ton manuel

Déballez le avec beaucoup de précaution et surtout avant de faire quoi que ce soit lisez votre Manuel d’utilisation.

Cela peut semblé fastidieux, mais cela est tellement indispensable que vous ne pouvez pas passer outre.

Un bonne nouvelle quand même, en générale vous avez une partie assez courte et facile à assimiler intitulée Guide de Démarrage Rapide, elle vous permet de démarrer.

Ne la zappez surtout pas, même si au début vous faites des clichés en tout automatique, et que vous ne vous souciez pas des fonctions des différents boutons, qui, ceci dit ne sont pas là juste pour faire joli.

Alors vous n’allez peut-être pas tout comprendre ce qui y est dit, mais c’est vraiment indispensable pour connaître toutes les fonctions de votre appareil et pour tirer le meilleur parti des fonctions de votre nouvel appareil.

Et si des choses vous échappent n’hésitez pas a venir sur la page Comment bien débuter

2) Familiarisez vous a le prendre en main

Maintenant que vous avez bien lu, un peu de pratique pour débuter tranquillement sans stress.

Par conséquent, vous devez apprendre a tenir votre appareil, et, je dit bien apprendre car cela semble évident mais beaucoup de personnes font l’erreur.

Cet appareil, que vous avez entre les mains est un appareil de grande qualité et de valeur, et il est aussi plus lourd que les autres types d’appareils
Il faut donc le tenir de manière ferme et stable, d’une part pour ne pas l’échapper et d’autre part la stabilité vous prépare a faire de bonnes photos.

Les facteurs engendrant des photos avec un flou de bougé de l’appareil proviennent souvent d’une mauvaise prise en main ou d’une stabilité pas assez prolongée : il est important en effet de rester immobile et parfois de retenir sa respiration jusqu’à la fin du déclenchement.
Donc, la main droite tient le boîtier fermement grâce à la forme ergonomique de sa poignée,ce qui permet aussi d ‘effectuer les réglages.

Afin de garantir une bonne stabilité à votre appareil, utilisez la main gauche pour soutenir et régler l’objectif, et la main droite pour effectuer les réglages.

La prise en main de l'appareil a toute son importance
Bien serrer les bras pour avoir plus de stabilité

Essayez le plus possible de placer votre bras gauche contre le corps de manière à le « caler » et campez-vous sur vos deux jambes, légèrement écartées, de manière à avoir le meilleur appui au sol possible.

Pour avoir un point de vue plus bas, vous pouvez poser votre genou gauche à terre et appuyer votre bras droit sur votre genou droit. Cette position vous permet de garder un bon équilibre en vous donnant un maximum d’appuis.

3) Montez une focale fixe pour débuter.

Quand vous achetez un reflex, plusieurs options vous sont proposées :

1- Boîtier seul

2- Ensemble boîtier plus objectif le plus souvent avec Zoom

Si vous avez opté pour le boîtier seul, le plus judicieux a mon sens est de lui adjoindre un objectif standard a focale fixe comme par exemple un 50 mm ouverture F/ 1.8 si vous avez un boîtier plein format ( les pleins formats sont les équivalents des 24×36 argentiques et sont des boîtiers professionnels ou amateurs avertis).

Objectif canon-50mm-1-8 l'indispensable
Objectif 50 mm f/1.8

Pour le cas d’un boîtier amateur ( toujours équipés de capteur APS qui est plus petit )l’équivalent est un 35 mm f/1.8

Pour l’ouverture je dit f/1.8, mais cela peut être une ouverture plus grande comme le f/1.4,ou plus, mais le prix est différent.

Il faut savoir que plus l’ouverture est grande et plus le prix est élevé.

Pour en revenir a nos boîtiers, si vous avez opté pour le pack boîtier plus objectif type zoom, essayez vous aussi de vous procurer un 50 mm f/1.8 ou un 35mm f/1.8

Pourquoi un 50 mm(35 mm ) f/1.8 ?

Et bien, c’est tout simple.

Le 50 mm correspond a la vue de l’être humain, ce que vous voyez dans le viseur est kif kif de ce que vous voyez en dehors du viseur.

L’intérêt c’est quoi ?

Si votre appareil voit comme vous, cela a l’avantage de vous montrer sans détour les bons et les mauvais cotés de la prise de vue.

Je m’explique.

Pour composer son image, il faut bouger, concrètement, physiquement, en vrai quoi ! Chez certains c’est un ÉNORME inconvénient, pour moi c’est tout le génie d’une focale fixe.

Afin d’affiner votre cadrage, vous allez devoir vous déplacer.

Ainsi, vous allez trouver de nouveaux angles,  de nouvelles façons de photographier : c’est littéralement un BOOSTER pour votre créativité.

Combien de fois, en me rapprochant ou en m’éloignant de mon sujet, j’ai trouvé un nouveau point de vue pour créer une image plus forte. Au final, vous serez un meilleur photographe, car vous aurez tourné autour du sujet pour trouver la composition parfaite. En outre, cela vous oblige à cadrer de façon plus minutieuse. Votre regard photographique va faire un sacré bond en avant, je vous le garantis.
Maintenant, pourquoi une grande ouverture ?

Je vous conseille de retourner sur l’article sur l’ouverture si vous avez des lacunes.

Premièrement, la profondeur de champ (ou zone de netteté) est très courte. Pour faire simple, quand vous allez prendre une photo à pleine ouverture, par exemple 1,4 (vous savez c’est le chiffre marqué sur votre objectif, comme ici : Canon EF Objectif – 50 mm – f/1.4 ) vous allez pouvoir faire le point sur un endroit précis de votre image. Tout le reste, ce qui sera devant et derrière ce point sera délicatement flou. C’est en grande partie cela qui fait le charme des images prisent en Focale Fixe.

Ensuite,l’atout de cette ouverture, c’est qu’elle vous amène de la lumière.

Et alors ?

Alors ! hé, hé… Zorro n’est pas arrivé, non.

Mais cela veut dire que vous avez une plage de travail très intéressante

Pour exemple, si vous shootez à F 1,4, il rentrera Sept fois plus de lumière que lorsque vous shootez avec un zoom 18-55mm à pleine ouverture qui ouvre lui  a F: 4 seulement. C’est énorme. Cela peut paraître technique, mais l’idée c’est que vous avez besoin de beaucoup moins de lumière ambiante pour pouvoir prendre des photos dans de bonnes conditions.

Utilisez un zoom standard, il devient difficile d’avoir de bonnes images sans flash, le soir en intérieur. Vous allez vous dire : si je coupe mon flash mes photos sont floues, si je met le flash je vais être déçu par sa lumière très dure. Ne vous posez plus cette question. Mettez votre 50mm (à pleine ouverture ou presque)  sur votre boîtier et là (encore et toujours) miracle : les images sont nettes, et la lumière ambiante est conservée avec douceur

3) Apprenez les bases de l’exposition

Si vous voulez vous faire plaisir et faire vraiment les images que vous souhaitez, il va falloir vous pencher un peu sur la technique. Pas uniquement, mais il y a certaines choses qu’il faut comprendre. Et avant tout les bases de l’exposition, à savoir l’ouverture, la Vitesse d’obturation, et la Sensibilité ISO

Et aussi par la même occasion vous passez par cet excellent article : Exposition!Mon ami

4) Eloignez vous progressivement du tout automatique.

canon-eos-1200d-objectif-ef-s-18-55mm-is-ii
Canon
nikon-d7200-molette de contôle
Nikon

Le mode « vert » ou tout automatique, c’est bien pour utiliser votre reflex comme un compact pour prendre des photos de soirée sans réel intérêt artistique.

Donc vous allez vous diriger vers la Zone de création de la molette de sélection des modes de votre appareil.

Le Mode Programme d’Exposition Automatique. (P)

Assez proche du mode AUTO, le mode programme laisse tout de même accès à certains réglages.

Le Mode Priorité a l’Ouverture. (Av, A)

Le mode priorité ouverture ou priorité diaphragme (les deux termes sont identiques) permet de choisir une ouverture de diaphragme manuellement et ainsi de contrôler la profondeur de champs de votre image.

le Mode Priorité à la Vitesse. ( Tv, S)

Le mode priorité vitesse vous permet de choisir vous même la vitesse de capture (temps de pose) tandis que l’appareil photo sélectionne automatiquement une ouverture adaptée en fonction du temps de pose, afin d’obtenir une exposition la plus convenable possible.

Le Mode Manuel. ( M)

Le mode manuel est totalement paramétrable. Vous êtes complètement libre de choisir votre couple vitesse et ouverture de diaphragme, ainsi que l’exposition.

Si vous voulez plus d’informations allez lire cet article : « Vous saurez tout sur les Modes Créatifs PASM »

5) Photographiez plus qu’il n’est convenable et… passionnément.

Le Numérique, contrairement a l’argentique nous permet de shootez sans que cela ne coûte rien.

En conséquence shootez copieusement, mais attention cela ne veux pas dire mitraillez tout et n’importe quoi, au hasard sans réfléchir.

Bien au contraire : vous devez penser chaque image avant de déclencher

Mais pensez, chaque image peut être refaite avec d’autres réglages, d’autres positionnements et cela sans frais.

Quel bon principe pour apprendre ou encore vous améliorer, non ?

6) Faites critiquer vos photos.

Avoir des retours, c’est très important pour corriger ses erreurs et progresser en photographie. Évidemment, il faut savoir accepter les critiques et savoir les prendre en compte.

Vous pouvez le faire auprès d’amis bienveillant ou bien sur les forums de Photos, ou encore dans les groupes Facebook.

Vous voyez, si vous voulez et si vous n’avez pas peur de vous lancer, il y a vraiment beaucoup d’endroit ou aller pour montrer vos talents .

Si vous avez aimé cet article,  Partagez le grâce aux liens ci dessous

Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.